Appareils respiratoires Isolants (ARI) et filtrants (ARF)

Dans le milieu industriel, l'utilisation et la manipulation de gaz dangereux (inflammables, explosifs, nocifs...) sont courantes. Nul n'est donc à l'abri d'une éventuelle fuite pouvant entrainer des explosions, des incendies et/ou des intoxications graves des personnes à proximité.

 

Selon le code du travail : articles L4121-1 et L4121-5, l’employeur doit prendre les “mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.” Respirer dans un environnement poussiéreux ou en présence de gaz peut provoquer de graves séquelles. L’employeur est donc dans l’obligation de fournir des appareils de protection respiratoires adéquats. Conscient de ce danger, Abisco propose des appareils innovants pour protéger la santé des individus.

Capteurs de gaz et protection respiratoire

Avant de faire votre choix en matière de protection respiratoire, il est fortement conseillé de s'équiper de dispositifs de détection de gaz. Grâce à ce matériel, vous pourrez repérer la présence de gaz dangereux et leur concentration. Ainsi vous pourrez réagir rapidement et prendre les mesures qui s'imposent en choisissant une protection respiratoire adaptée.

 

Quelle protection respiratoire utiliser ?

 

Pour choisir la protection respiratoire adaptée, l’employeur doit dans un premier temps évaluer les risques, l’environnement, etc.. dans lequel l’employé évolue. En effet, selon l’article L4121-1 du Code du travail l’employeur doit prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs :
- Prévention des risques professionnels
- Actions d’information et de formation
- Mise en place d’une organisation de moyens adaptés.

 

Voici les bonnes questions à se poser pour choisir le bon masque respiratoire :

- Dans quelle situation se trouve mes employés ? Situation de travail ? Situation d’intervention ? ou situation d’urgence ?

 

  • Pour les situations de travail il existe :
    o   Les appareils à ventilation assistée (exemple : Cleanspace, Dräger…)
    o   Les masques FFP3
    o   Les masques et demi-masques filtrants
    o   Les systèmes à adduction d’air respirable
  • Pour les situations de sauvetage :
    o   Les appareils isolants
  • Pour les situations d’évacuation :
    o   Les cagoules d’urgence
    o   Les masques autosauveteurs

 

- Quels est le taux d’oxygène dans l’environnement ?
Il est important de connaître le taux d’oxygène de l’ambiance, c’est le critère qui permettra de définir le choix entre un appareil isolant ou un appareil filtrant.

En dessous de 17%, l’air n’est plus respirable. On utilisera donc des appareils isolants. Avec un taux d‘oxygène situé entre 19% et 21% dans l’atmosphère, on pourra préconiser les appareils filtrants.

 

- Quelle est la nature et la toxicité du contaminant ?
Connaître la nature du contaminant dans l’air, ainsi que sa concentration permet de savoir quel filtre est à utiliser pour se protéger.

 

- S’agit-il d’un espace confiné ?
Il est interdit d’utiliser des appareils filtrants dans les espaces confinés. On préconisera l’utilisation des appareils isolants, car le taux d’oxygène peut être très bas dans ces milieux. L’anoxie est un des principaux risques. En savoir plus ici.

 

A lire également: comment choisir son masque de protection respiratoire

 

Les appareils filtrants : FFP3, masque complet, appareils à ventilation assistée

 

Il existe plusieurs types d’appareils filtrants :
-          Les masques FFP3 (masques  « papiers »)
-          Les demi-masques et masques complets avec filtres ou cartouches
-          Les appareils respiratoires filtrants à ventilation assistée.

Comment savoir quel équipement de protection respiratoire filtrante choisir ? Il faut avant tout déterminer le type de contaminant qui est présent dans l’air et le nombre d’heures d’exposition.

Rappel : Il est important de connaître le taux d’oxygène présent dans l’air dans lequel vous travaillez pour utiliser des appareils filtrants car ces derniers ne produisent pas d’air. Si le taux est inférieur au seuil limite, il est interdit d’utiliser des appareils filtrants.

Abisco propose deux types d’appareils filtrants : les appareils dits à ventilation libre et des appareils à ventilation assistée.

 

Types d'appareils Ventilation libre Ventilation assitée
Fonctionnement de l'appareils Les échanges respiratoires du porteur assure le passage de l’air au travers du filtre. L’appareil fonctionne à l’aide un ventilateur motorisé qui fournit l’air au travers du filtre.
Temps d'exposition 1h30 maximum Plus de 1h30
Appareils adaptés FFP3
Demi-masque ou masque complet + filtre(s)
Demi-masque ou masque complet + ventilation motorisé + filtre
Casque ou cagoule ou écran facial ou combinaison + ventilateur motorisé + filtre(s)

 

Pour plus de confort, les appareils respiratoires à ventilation assistée de la marque Clean Space ou Dräger fournissent suffisamment d’oxygène à leur porteur pour qu’il puisse évoluer facilement et plus longtemps (temps d’exposition plus d’une heure) dans les zones à risques.

Comment choisir les bons filtres ?

 

Pour les situations de travail, le personnel doit avoir accès à du matériel filtrant : des masques anti-poussières et des masques contre les gaz et les vapeurs associés à des filtres antigaz, des filtres anti poussière ou des filtres combinés, à déterminer en fonction de la nature du contaminant.

Lire aussi : Le guide complet pour choisir le bon appareil respiratoire

Il existe deux types de filtres :
- Les filtres anti poussières (P3)
- Les filtres anti gaz et poussière (A1P3, ABE, ABEK, ABEKP3, etc…)

Pour se repérer facilement voici un tableau récapitulatif des filtres :

 

TYPE COULEUR CONTAMINANT FILTRÉ
A Marron Gaz et vapeurs organiques dont le point d’ébullition est supérieur ou égal à 65°C
B Gris Gaz et vapeurs inorganiques (sauf le monoxyde de carbone CO)
E Jaune Dioxyde de souffre (SO2) et autres gaz et vapeurs acides
K Vert Ammoniac et dérivés organiques aminés
Hg Rouge Vapeurs de mercure
NO Bleu Vapeurs nitreuses & Oxydes d’azote
AX Marron Gaz et vapeurs organiques dont le point d’ébullition est inférieur à 65°C
SX Violet Composés spécifiques désignés par le fabricant
P Blanc Particules

Dräger, leader dans le domaine des appareils respiratoires propose des demi-masques et masques complets X-plore à associer avec des cartouches bi-filtres à baïonnette.

Les appareils respiratoires isolants (ARI) destinés aux milieux dangereux

 

Un appareil respiratoire isolant appelé aussi ARI est un appareil de protection respiratoire qui est utilisé dans les environnements non respirables, appauvri en oxygène, toxiques, asphyxiants. On les utilise principalement dans l’industrie, pour les interventions en espaces confinés (cuves, silos, etc…), ou les missions de sauvetage.

Les appareils isolants sont alimentés en air ou en oxygène depuis une source non contaminée (Source INRS : les appareils de protection respiratoire). Ils répondent à la norme EN137 relative aux appareils de protection respiratoire autonome à air comprimé. Leur niveau de protection respiratoire est très élevé.

L’appareil respiratoire isolant est composé de trois éléments essentiels :
-          Un harnais
-          Un masque complet
-          Une bouteille d’air comprimé

Avant d’utiliser un ARI, tout utilisateur doit suivre une formation au port et à l’utilisation des ARI. Il existe des appareils autonomes et non autonomes.

 

Types d’appareils Non autonome Autonome
Fonctionnement de l’appareil La source d’air comprimée est apportée par l’intermédiaire d’un tuyau La source d’air est portée avec l’appareil
Temps d'exposition Plus d’1h30 Plus d’1h30
Appareils adaptés Appareil à l’air libre
A adduction d’air comprimé
A air comprimé
A oxygène comprimé
A génération d’oxygène

border-left: 1px solid black; border-bottom: 1px solid black;

 

Différences entre appareils isolants et appareils filtrants

 

Source : http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206106

Situations d’évacuation : quels appareils choisir ?

Pour évacuer les lieux en toute sécurité, l’employeur doit fournir des appareils isolants, comme le Saver CF de Dräger ou l’Oxy lorsque que l’environnement est pauvre en oxygène. Dans le cas contraire, on peut très bien utiliser des masques auto sauveteur appelés aussi cagoules. Pour cela, Abisco a étendu sa gamme avec les Parat Dräger filtrant, pratiques à utiliser.

Les experts Abisco vous conseillent

Comment faire la différence entre un appareil filtrant et un appareil isolant ?

Vous devez équiper vos employés d’une protection respiratoire mais vous ne savez pas laquelle choisir ? Appareils filtrants ou appareils isolants ? Masque complet ou bouteille ? Il est complexe de se repérer et de choisir une protection adéquate. C’est pourquoi Abisco vous propose à travers cet article de comprendre dans un premier temps l’utilité d’un appareil respiratoire pour comprendre ensuite la différence entre un appareil filtrant et un appareil isolant.

 

Lire sur notre blog :Comment faire la différence entre un appareil filtrant et un appareil isolant ?

 

Capteurs de gaz et protection respiratoire