Les casques de protection avec visière

Afin d'optimiser le niveau de protection d'un casque de sécurité, il est possible d'équiper ce dernier de visière ou d'écran facial. En effet, lors des travaux près des sources ou installations électriques, outre les risques liés au contact direct avec le courant, le travailleur s'expose à des risques de lésions dues aux arcs électriques ainsi qu'à des dangers d'explosion ou d'incendie.

Une visière est destinée à protéger un ouvrier contre les risques inhérents à l'arc électrique de court-circuit ainsi que les dangers chimiques ou mécaniques. Il peut être adapté par un simple clip sur un casque de protection classique. Dès qu'il y a un arc électrique, les yeux ainsi que le visage seront protégés par la visière transparente ou teintée et faite de polycarbonate léger. Il existe également des visières qui peuvent se mettre directement sur la tête sans avoir nécessairement de casque. Ce genre d'équipement est très couramment utilisé lors des travaux de soudure. Les visières doivent être obligatoirement portées dans certains cas, comme en cas d'intervention sous tension, les travaux de contrôle, mesurage ou essai ainsi qu'au cours de la mise en place des installations de mise à la terre ou de mise en court-circuit. Elles sont recommandées pour les travaux à distance (utilisation de perche isolante en haute tension).

Les visières doivent être conformes à la norme EN 166. Cette norme concerne tout type de protection individuelle pour les yeux et peuvent être utilisés en cas de danger pour l'œil risquant d'entraîner des dommages ou une altération de la vision. En revanche, elle ne concerne pas les rayons X, les rayonnements d'origine nucléaire ou des émissions de laser ou infrarouge issues d'une source de basse température.

La norme stipule également les marquages obligatoires pour les oculaires, les branches ou le masque. Pour le marquage de monture, les différents degrés de résistance mécaniques sont symbolisés par des lettres, dont :
- La lettre F pour les chocs de faible énergie
- La lettre B pour les chocs à moyenne énergie
- Les lettres FT pour les chocs de faible énergie, mais à très basse ou très haute température.
Le verre doit également posséder l'un des marquages suivants :
- La lettre F pour la résistance aux particules à faible vitesse
- La lettre B pour les particules à moyenne vitesse
- La lettre FT pour les particules à faible vitesse et à température extrême
- La lettre K pour la résistance à la détérioration des surfaces par les particules
- La lettre N pour la résistance à la buée.

Les visières doivent également répondre à la norme NF EN 170 qui spécifie la protection contre les rayons UV.

Les écrans faciaux n'ont pas de durée de vie spécifique. Leur longévité est liée aux précautions d'usage et de stockage. Ils doivent être idéalement rangés dans des étuis de protection afin d'éviter qu'ils ne se détériorent. Dès que la visière comporte des rayures, qu'elle est cassée ou perforée, les zones optiques doivent être nécessairement changées. Des traitements anti-buée et anti-rayures sont fortement conseillés.

Autres types et normes de casques :

•    Norme EN 812 - Casquette anti-heurt

•    Normes EN 397 et EN 12492 - Casque de protection

•    Norme EN 14052 - Casque de protection haute-performance

•    Norme EN 50365 - Casque isolant

•    De quoi un casque de protection est-il constitué ?

 

 


services & garanties

  • Livraison rapideLivraison
    rapide

  • Qualité
    garantie

  • Produits
    sur mesure

  • Devis
    sous 24h

  • Paiement
    sécurisé

  • Assistance personnaliséeAssistance
    personnalisée


nos marques

  • FHB
  • Neofeu
  • RoanPanchos
  • Arbesko
  • Base
  • Evonik
  • Polyver
  • Rostaing
  • Skylotec
  • Blakläder
  • Masterlock
  • Moldex
  • Cleanspace
  • Dräger