Tout ce qu’il faut savoir sur les cordes semi-statiques

Tout ce qu il faut savoir sur les cordes semi statiques
(Mis à jour le: 14 mars 2019)
Tout ce qu’il faut savoir sur les cordes semi-statiques
4.3 (85%) 4 vote[s]

Les cordes semi-statiques sont des cordes qui ont été conçues pour les besoins de la spéléologie et du canyoning. Elles sont déconseillées pour les escalades parce que leurs caractéristiques techniques ne cadrent pas avec cette activité. Ces cordes peuvent néanmoins servir pour effectuer des travaux en hauteur. Quelles sont leurs spécificités ?

Les catégories de cordes semi-statiques

On distingue deux grands types de cordes semi-statiques à savoir :

  • Les cordes de type A :

Ces cordes ont été conçues pour servir de ligne de sécurité pour les travailleurs en hauteur ou pour être utilisées en secours. Lorsqu’elles sont utilisées pour effectuer des tâches en hauteur, les cordes semi-statiques de type A servent à accéder au lieu de travail, à travailler en suspension ou pour réaliser des travaux en tension. Leur utilisation doit être accompagnée de l’usage d’autres appareils et EPI de sécurité.

  • Les cordes de type B :

Elles peuvent être utilisées pour les mêmes travaux que les cordes de type A, toutefois, les types B ont un diamètre et une résistance plus faibles que les types A.

 

Les caractéristiques techniques des cordes semi-statiques

Première précision à faire : il faut différencier les cordes statiques des cordes semi-statiques, car les deux n’ont pas les mêmes spécificités. Les cordes statiques doivent remplir différents critères à savoir :

  • Le facteur de chute : c’est le rapport entre la hauteur de chute d’une personne et la longueur de la corde qui a été utilisée.
  • Le nombre de chutes : les cordes semi-statiques sont équipées d’un dispositif qui peut reproduire une chute de facteur 1 et ce, grâce à leurs terminaisons sous forme de nœuds en huit. Globalement, les cordes de type A doivent résister à des chocs à intervalle de 3 mm et à cinq chutes successives avec une masse de 100 kg. Quant aux cordes de type B, elles doivent également résister à cinq chutes successives, mais avec une masse de 80 kg.
  • L’allongement : pour les cordes semi-statiques, l’allongement ne doit pas dépasser 5 % lorsqu’elles sont soumises à une charge variant entre 50 kg à 150 kg.
  • La force de choc : elle désigne la force qui se transmet à la personne, au mousqueton et au point d’amarrage durant une chute. Elle ne doit pas dépasser les 6 kN.
  • La charge de rupture : c’est le seuil limite qui entraîne la rupture de la corde lorsqu’elle est soumise à une traction lente. Si les cordes de type A doivent résister à 22 kN au moins, les types B doivent quant à elles résister à au moins 18 kN.
  • La résistante statique avec terminaisons : les cordes semi-statiques de type A se terminant en nœuds en huit doivent résister à une charge de 15 kN pendant 3 mm tandis que les types B ne pourront supporter que 12 kN pendant la même durée.
  • La masse de la gaine : elle doit se situer entre 30 à 50 % du poids total de la corde.

 

Les normes relatives aux cordes semi-statiques

Pour être classée semi-statique, la corde doit correspondre à des normes spécifiques. On cite :

  • La norme EN 564
  • La norme EN 1891

Aussi, toutes les cordes semi-statiques doivent être conformes à la directive Européenne et certifiées CE.

Lire aussi : Travail en hauteur : normes, réglementations, et équipements de protection

Les différents types de cordes semi-statiques

Il existe une grande variété de cordes semi-statiques qui diffèrent selon leur utilisation, leur diamètre, leur catégorie, leur souplesse et leur rapport résistance à l’abrasion/souplesse. Les modèles les plus rencontrés sont :

  • Les cordes résistantes aux hautes températures
  • Les cordes flottantes
  • Les cordes résistantes aux produits chimiques
  • Les cordes pour les accès difficiles
  • Les cordes légères
  • Les cordes pour l’élagage
  • Les cordes sur dimensionnées
  • Les cordes pour les descentes rapides

Chacune de ses cordes affichent des caractéristiques techniques différentes, toutefois, d’une manière globale, les cordes semi-statiques ont une longévité pouvant aller jusqu’à 15 ans. Leur durée de stockage est de cinq ans et leur durée d’utilisation, de dix ans.

A lire aussi: