Strasbourg : construction de deux nouveaux bâtiments hospitaliers

bâtiments hospitaliers
(Last Updated On: 5 août 2014)

Deux nouveaux bâtiments hospitaliers vont être construits sur le site des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Ils seront reliés entre eux et construits de manière simultanée. Des galeries enterrées et des passerelles aériennes seront également construites pour les relier au bâtiment préexistant.

Le projet fait appel à un géant du bâtiment

Pour construire les deux nouveaux bâtiments, la ville a fait appel à Pertuy Construction et Norpac, qui sont des filiales de Bouygues Construction. Toutefois, c’est l’agence d’architecture et d’urbanisme Groupe 6 et le bureau d’études et d’ingénierie INGEROP qui ont développé la maquette du nouveau site.

bâtiments hospitaliers

La construction a commencé au début du mois de juillet et s’étalera sur 42 mois. C’est le groupement Pertuy Construction qui aura la charge du lot principal englobant les travaux de gros-oeuvre, le clos et couvert, le second oeuvre, les lots de finitions, les voiries et les divers réseaux. En tout, il faudra 300 000 heures de travail pour réaliser les deux bâtiments hospitaliers et un effectif de 120 salariés seront immobilisés pour ce projet.

En ce qui concerne les deux bâtiments

L’un des bâtiments sera dédié à l’institut régional du cancer et l’autre fera office de plateau médico-technique et locomoteur.

– L’institut régional du cancer

Le bâtiment s’étalera sur 8 niveaux et occupera une surface totale de 30 000 m². Il abritera une unité d’hospitalisation conventionnelle ayant une capacité de 122 lits, une unité d’hospitalisation spécialisée avec une capacité de 38 lits, des hôpitaux de jour d’oncologie et d’hématologie avec une capacité de 72 places, un secteur de radiothérapie doté de 7 bunkers réservés aux accélérateurs de particules, une unité pour la médecine nucléaire, des bureaux et des locaux de supports.

– Le plateau médico-technique et locomoteur

Le deuxième bâtiment, quant à lui s’étendra sur une surface de 41 000 m² et abritera 11 niveaux. Il est donc plus grand que le premier bâtiment et englobera en son sein un quai et une plateforme logistique, une stérilisation centrale, de nombreuses salles de réunion, un amphithéâtre ayant une capacité de 164 places, diverses salles de consultations externes dédiées au pôle locomoteur et un plus vaste secteur imagerie du site hospitalier.

Un investissement conséquent

Pour réaliser ces deux bâtiments, une somme colossale de 80 millions d’euros a dû être levée. Rien d’étonnant si on compte les diverses unités de soins qu’ils comptent abriter surtout qu’à part les secteurs cités plus haut, le nouveau site englobera aussi 2 secteurs d’interventions composés respectivement de 15 et 17 salles, de 6 unités d’hospitalisation conventionnelle avec 28 lits chacune, un hôpital de jour de chirurgie ambulatoire ayant une capacité de 30 places, une unité de surveillance continue avec un total de 16 lits sans oublier les locaux de supports et les bureaux.

Avec une telle somme mise en jeu, le nouveau site hospitalier promet d’être vraiment gigantesque et performant. Vivement son ouverture.

Découvrez ici une large gamme des équipements de protection individuelle (E.P.I.) et de matériel de protections industrielles .

 

No votes yet.
Please wait...