Securite des échafaudages

(Last Updated On: 25 novembre 2018)

Les échafaudages permettent d’effectuer des travaux en hauteur en maximisant la sécurité des ouvriers. En revanche, leurs montages et leurs démontages nécessitent également de respecter des normes de sécurité strictes et régies par le Code du Travail.

Plusieurs types d’échafaudages

Trois types d’échafaudages sont distingués. Le choix se fait après l’analyse des besoins et des contraintes liés à chaque chantier. Chacun des types d’échafaudages correspond à une norme répondant à différentes exigences de solidité, stabilité et sécurité.
L’échafaudage de pied (fixes).
Les composants de ce type d’échafaudage sont préfabriqués. Il peut s’agir soit de système à cadre approprié aux travaux sur des façades, ou de systèmes multidirectionnels et multiniveaux pour des ouvrages plus complexes notamment en milieu industriel.
L’échafaudage roulant
Ce type d’échafaudage convient aux travaux à hauteur moindre comme des façades et des parois verticales mais aussi en « plafond » ne nécessitant pas un accès permanent à la zone de travail.
L’échafaudage en console
Ce type d’échafaudage est fait à partir de composants préfabriqués avec un unique niveau de travail. Il s’installe sur une paroi et constitue un plancher et une protection périphérique.

Spécificités du montage et du démontage.

Le Code du Travail a tenu à régir cet aspect sécuritaire.
Pour les échafaudages de pied et les échafaudages roulants, le montage et démontage se doit d’être effectué sous l’autorité d’une personne compétente et par des ouvriers ayant reçu une formation adéquate. Les échaudages installés Se doivent d’être surveillés et vérifiés par les ouvriers.
Un échafaudage vendu et tout le matériel qui le compose doit être accompagné d’une notice d’instruction et d’un dossier technique fournis par le fabricant.
Les échafaudages en console doivent être installés de deux manières. Premièrement à l’aide d’une plateforme mobile d’élévation du personnel ou d’un dispositif adapté qui préviendra les chutes en hauteur et ne nécessitera pas aux ouvriers de porter un EPI. Deuxièmement en cas d’impossibilité technique, la sécurité doit être assurée par le port d’EPI afin d’éviter tout risque lors de l’installation.

Pour vous protéger lors de vos travaux en hauteur, retrouvez notre gamme d’échelles et de casques et notre gamme de harnais antichute. 

No votes yet.
Please wait...