Sécurité au travail : Arcelor Mittal en fait une priorité

(Last Updated On: 25 novembre 2018)

La journée mondiale de la sécurité au travail s’est tenue le 28 avril. Dans ce cadre, l’usine Arcelor-Mittal, à Vitry, a organisé des ateliers dédiés à la formation des salariés.

Durant 4 ans, aucun accident de travail entraînant un arrêt n’a eu lieu. C’est le bilan que l’usine ArcelorMittal a présenté à l’occasion de la journée mondiale de la sécurité au travail.

Selon Didier Boutter, c’est un record, mais ils ne s’arrêtent pas là. Et pour cause, les risques d’accident ne sont jamais loin au sein d’une usine. Si un accident se soldant par un décès se produit quelque part dans ce groupe, les circonstances de l’accident sont expliquées dans les médias et l’usine dispose de zones de repos équipées d’écrans de télévision.

Grégory Guillemin, un employé de l’usine, indique que cette mesure permet une « prise de conscience ». Il ajoute que, bien qu’Arcelor Mittal ne soit pas une aciérie, les accidents peuvent toujours arriver, comme les chutes en hauteur.

Travail en hauteur : facteur de risque

Grégory Guillemin a assisté, aux côtés de ses collègues, à un rappel des règles relatif à l’exécution de travaux en hauteur. Une trentaine de personnes, qui constituent l’équipe de maintenance, sont concernées par ces règles. Isabelle Linard, responsable sécurité environnement du groupe, explique que de nombreux accidents liés aux travaux en hauteur se produisent, ce qui amène à insister sur les règles.

Ainsi, personne n’a échappé à ce rappel des règles fondamentales assuré par Bruno Chretien, un externe de la société Honeywell, qui conçoit les équipements de protection individuelle. Par ailleurs, des exercices démontrant les gestes à faire au cas où un ouvrier victime d’une chute est accrochée à son harnais.

Les harnais de sécurité

Modes de réanimation d’urgence

Un autre atelier s’est tenu concernant l’utilisation de défibrillateur semi-automatique, ce qui permettrait d’accroître les chances de sauver une personne en arrêt cardiaque de dix fois. Par ailleurs, une formation de massage cardiaque a aussi été dispensée.

Pour ce qui est des addictions, c’est le Dr Patricia Cariou, travaillant au sein de la médecine du travail de Vitry-le-François, qui a abordé le sujet. Selon elle, l’absentéisme est multiplié par 5 et le nombre d’accident de travail par 15 à cause de l’alcool. Dans l’usine, consommer de l’alcool au travail est strictement interdit.

Durant toute l’année, la sécurité est un point sur lequel l’entreprise reste vigilante. Des stewards sécurité volontaires viennent hebdomadairement faire le tour de l’usine et détecter les points qui nécessitent d’être améliorés. En savoir plus sur le matériel de sécurité au travail.

No votes yet.
Please wait...