Reprise craintive des TPE du bâtiment

(Last Updated On: 18 septembre 2014)

Des signes concernant les tendances pour cette année ont été notés grâce à l’importante recherche qui se fait chaque année sur les activités et les tendances des TPE, par la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA). Une reprise est espérée sur la totalité des secteurs du bâtiment, cependant, elle reste craintive.

Bilan sur le passé

L’année dernière, l’activité de l’artisanat du bâtiment s’est un peu redressée suite à son écroulement en 2012 avec une descente de 4,8% dans l’année. Selon la recherche que fait la FCGA tous les ans sur les exploits économiques des TPE ou Très Petites Entreprises, l’activité a connu une augmentation se chiffrant à 1,6%. Parmi les catégories étudiées, deux ont connu une progression, à savoir le commerce de détail alimentaire et le bâtiment. Les autres continuent sur la mauvaise voie, à des vitesses un peu accélérées.

Prévision pour l’année 2014

Cette année, la FCGA pense que la reprise va demeurer faible. Ceci est dû au problème de permis de construire destinés aux nouvelles habitations, datant de la fin de l’année dernière. Dans l’attente d’une reprise importante et étalée dans le temps, les spécialistes veulent des mesures prises par les institutions afin d’avoir un peu de soutien. Il n’y a donc pas de raison d’être optimiste, car aucune croissance n’est envisagée sur tous les secteurs du bâtiment, sinon pas plus de 1%, la moyenne étant approximativement de 0,3%. Pour le cas des activités de peinture, elles seront plus ou moins stables pour cette année 2014.

Quant à la maçonnerie, la Fédération prévoit l’augmentation des recrutements dans le secteur, après quelques années de point mort côté travail. Cependant, la FCGA remarque que l’apprentissage s’est trouvé en phase de déclin il y a un an, soit une baisse de 8% sur les activités, mettant une grande différence par rapport aux autres années. En tout cas, cette année s’annonce encore un peu mal à cause de la compétition sur les emplois d’avenir et de la diminution des assistants publics concernant l’embauche des stagiaires.

Les couvreurs ont, quant à eux, connu une diminution de leur activité pendant deux années de suite. Pour cette année, une stabilisation est prévue. Du côté des plombiers-chauffagistes, ils pourront espérer une amélioration avec l’explosion du chauffage au bois. La fédération croit d’ailleurs que ces ouvriers peuvent avoir une bonne position sur le marché, s’ils décrochent l’appellation « Qualibois ». Quant aux électriciens, le marché domotique pourrait les sauver, car il est actuellement en plein développement. Ils pourront alors s’améliorer de 4 à 7% d’ici 3 ans. La FCGA pense que la reprise de l’immobilier ainsi que la diminution graduelle des coûts devraient encourager les acheteurs sensibles aux progrès de la technologie suggérés par la domotique.

 

No votes yet.
Please wait...