Prévenir les douleurs musculo-squelettiques

risques psycho-sociaux
(Mis à jour le: 31 juillet 2014)
Evaluer cet article

Le maintien de la position debout sur une surface dure peut provoquer des troubles musculo-squelettiques, aussi abrégés TMS. Pour les prévenir il existe différentes méthodes dont le recours à un tapis anti-fatigue.

Apparition de douleurs

Les TMS sont des douleurs articulaires qui atteignent les épaules, les coudes, les genoux, les chevilles ou encore les pieds. Elles apparaissent en cas de maintien de la position debout, d’une forte répétitivité des gestes ou encore les vibrations et les efforts excessifs. A noter que l’apparition de ces douleurs est souvent le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs. Pourtant de nombreuses études prouvent que la position debout s’avère stressante et fatigante, ce qui en fait donc un facteur prépondérant.

Améliorer le confort des employés

L’apparition des douleurs est amplifiée par la présence d’un sol dur. Des solutions existent pour améliorer le confort des employés. L’installation d’un tapis anti-fatigue rend le sol plus souple, ce qui conduit à un meilleur amortissement des pas de l’employé et donc à limiter l’apparition des douleurs. Un tapis anti-fatigue peut se déplacer d’une zone de travail à une autre et constitue un bon moyen d’augmenter le confort des ouvriers.
Au cas où l’installation du tapis anti-fatigue serait problématique et peu pratique, il est également possible d’équiper les employés de chaussures de sécurité à semelles douces ou d’ajouter une semelle douce aux chaussures de sécurité.
Par le même effet que le tapis anti-fatigue, la semelle douce permet aux pieds de garder une meilleure position et ainsi de permettre un meilleur amortissement de chaque pas effectué par l’employé.