Malgré une nette augmentation des PEMP, les accidents mortels baissent

travail en hauteur
(Last Updated On: 16 octobre 2017)

 

D’après une analyse menée par la Fédération internationale du matériel d’accès en hauteur (Ipaf), le nombre d’accidents de travail mortels relatifs à l’utilisation de plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP) a baissé l’an dernier et ce, malgré une augmentation mondiale de leur utilisation.

Ce qu’en disent les chiffres

Cette observation a permis de démontrer qu’entre 2015 et 2016, le nombre d’accidents mortels dans le monde, liés à l’utilisation de PEMP est passé de 68 à 66.

Pour les professionnels, c’est une bonne nouvelle, cette réduction va de pair avec une forte augmentation de l’utilisation des plateformes. Sur les deux années, la flotte de machines en location à l’échelle internationale est passée de 1, 17 millions à près de 1, 25 millions d’unités.

Le nombre de jours de location étant passé de 192,2 millions à 206,1 millions, cela indique une réduction du taux d’accidents mortels passant de 0, 035 pour 100 000 journées de location en 2015 à 0, 032 en 2016.

Pour rappel, il faut savoir que malgré les accidents qui subsistent, les PEMP restent néanmoins une méthode de travail sûre.

Les causes principales des accidents

Les principales causes enregistrées qui entraînent des décès dans l’utilisation des PEMP sont :

– les chutes en hauteur dans 38 % des cas

– les électrocutions dans 23 % des cas

– les coincements dans 18 % des cas

– les renversements d’équipements dans 12 % des cas : cette dernière cause est celle qui a le plus diminué entre 2015 et 2016 passant de 27 % à 12 %.

Selon les professionnels, même si on observe une nette diminution des accidents, la sensibilisation des utilisateurs doit continuer et se renforcer, car d’année en année, ce sont ces mêmes causes qui donnent les mêmes effets. Une situation qui indique que les entreprises ne prennent pas toujours les mesures de prévention au sérieux et ne tirent pas les leçons de leurs erreurs. Si elles instauraient correctement les mesures de protection nécessaires, la quasi-totalité de ces accidents pourraient être anticipés, évités ou limités.

La Fédération agit

Pour mieux sensibiliser les employeurs et renforcer les efforts, l’Ifap va continuer son programme « Retour aux bases ».

Ce dispositif permet de rappeler aux responsables et aux opérateurs que :

– l’évaluation des risques est importante

– le choix des équipements doit se faire en fonction des tâches

– la formation des superviseurs et des utilisateurs des équipements est primordiale- l’utilisation d’informations sécuritaires et techniques est indispensable

– signaler les incidents et quasi-accidents ne suffit pas puisqu’il faut en tirer des leçons et transmettre les informations de prévention à toute l’entreprise, voire à toute la filière afin que tous les professionnels du secteur en tiennent compte pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

 

No votes yet.
Please wait...