Lycée Victor Duruy et RTE mettent en place un pylône pédagogique

(Last Updated On: 14 avril 2015)

Avoir un diplôme en poche est la base pour avoir un métier, mais plus encore que le diplôme, il faut de l’expérience. Comment faire alors lorsqu’on est encore au lycée et qu’on veut trouver un travail sitôt le Bac Pro en poche ? Le Lycée Victor Duruy a trouvé la bonne solution : installer un pylône électrique au beau milieu de la cour du lycée.

 

Bagneres un pylone electrique au milieu du lycee pour apprendre un metier

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/

Une plateforme destinée aux lignards

Les lignards sont les techniciens chargés de la maintenance des lignes électriques à haute et très haute tension. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut de la théorie, mais aussi et surtout de la pratique. Autrement dit, avec un diplôme, les élèves pourront accéder à ce poste, mais seulement après quelques années après l’obtention du Bac Pro. Une situation que ne convient pas au RTE (Réseau de transport électrique) qui a besoin de recruter jusqu’à 1 200 agents dans un avenir proche. Pour pallier ce recrutement en masse, le RTE a décidé de signer un contrat de partenariat avec le lycée Victor Duruy pour la mise en place du pylône électrique dans la cour.

 

RTE, en manque de personnel ?

Il n’en manque pas encore actuellement, mais d’ici peu, il aura besoin de recruter 1 200 agents pour faire face au nombre important de départ à la retraite. Ces 1 200 agents devront prendre leur poste d’ici 2016/2017 et pour que les élèves soient fins prêts d’ici-là, les travaux pratiques avec ce pylône leur seront d’une aide précieuse.

Parmi les 1 200 agents, les 2/3 seront affectés à la maintenance tandis qu’une centaine sera recrutée en tant que lignards. C’est d’ailleurs pour ce poste que le pylône a été mis en place.

 

Pourquoi avoir choisi le lycée Victor Duruy ?

RTE a choisi le lycée Victor Duruy parce qu’il est le seul établissement à proposer à ses élèves deux formations fondamentales pour les lignards à savoir l’électro-technique et la maintenance des remontées. Avec des travaux pratiques sur le pylône, ces élèves seront prêts à prendre leur poste sitôt après le bac.

Soulignons que ce projet est aussi une première et pour la France et pour RTE puisqu’auparavant, l’entreprise se chargeait elle-même de donner des formations en interne à ses lignards. La formation durait alors trois ans. C’est pour accélérer les choses qu’elle a aujourd’hui choisi de collaborer avec un lycée.

 

S’agit-il d’un vrai pylône ?

En théorie oui, mais en pratique, le pylône mesure 7 m de haut et est prévu pour des lignes de 63 000 volts. Toutefois, puisqu’on est encore au lycée, le pylône ne sera jamais alimenté pour plus de sécurité. Il s’agit seulement d’une plateforme pédagogique pour que les élèves puissent se familiariser avec cet univers. Il leur permettra de s’exercer dans l’enceinte même du lycée et d’être opérationnel dès leur sortie.

 

Soulignons que depuis la rentrée, trois contrats d’alternance ont déjà été signés, mais à long terme, une centaine d’élèves pourront bénéficier de cette formation.

 

 

No votes yet.
Please wait...