La Fabrique : nouveau projet de PSA Peugeot Citroën

(Mis à jour le: 4 août 2014)

Un nouveau projet vient d’être présenté par PSA Peugeot Citroën. Ce plan de développement consiste à reconvertir le site d’Aulnay en cité hybride d’ici l’année 2023. Ce site serait à la fois un endroit d’habitation pour les résidents et un lieu d’activités économiques. La PSA Peugeot Citroën suggère de garder la vocation industrielle de l’endroit et d’y concevoir une zone boisée, des résidences ainsi que des activités tertiaires.

Le site d’Aulnay-Sous-Bois

Longtemps détenu par la firme PSA Peugeot Citroën, ce site d’Aulnay-Sous-Bois se trouvant en Seine-Saint-Denis a une superficie de 180 hectares et reçoit depuis les années 70, l’usine du groupe qui comptait jusqu’à aujourd’hui quelques 3000 salariés. Cette année, l’usine donnera fin à ses activités suite à ce projet de reconversion. Une conférence de presse a été donnée à la mairie d’Aulnay-Sous-Bois durant laquelle des urbanistes et un responsable de la grande firme ont mis au grand jour le fameux projet. Pierre Todorov, le secrétaire général de PSA, a expliqué que le groupe avait l’intention de maintenir une activité sur le site en y installant un centre pour former techniquement et commercialement 10000 travailleurs par an.

Les acteurs présents dans le projet

A cette occasion, Bruno Beschizza, le récent maire d’Aulnay-Sous-Bois, s’est prononcé sur la création de nouvelles entreprises qui aura lieu sur le site même et qui commencera cette année ou l’année prochaine. Jusqu’à présent, une seule société s’est prononcée sur sa volonté d’occuper une fraction du site, à savoir ID Logistics. En effet, pour concrétiser tout cela, elle a signé une promesse de vente en novembre 2013 et espère pouvoir produire 500 à 600 emplois.

Deux grands groupes, la Société du Grand Paris et Siemens (un Allemand) sont en négociation pour l’occupation du site. La SGP y installera un centre de maintenance dédié aux métros automatiques à venir tandis que Siemens y implantera ses ateliers. Dans ce projet que PSA a nommé « La Fabrique », ce dernier est en association avec le groupe Constructa et suggère de nombreux concepts tels quedes habitations, une maison de retraite, un endroit boisé… afin de créer une « cité industrielle et un lieu de vie ».

Le président de Constructa, Marc Pietri, a aussi proposé qu’on y construise un musée de l’Histoire ancienne, car selon lui, la culture est un moyen primordial d’attirer des acteurs dans l’activité immobilière. Il a également affirmé que l’histoire de PSA reflétait celle de l’industrie en France ainsi que la totalité de son savoir-faire.