Evolution des stratégies managériales

(Mis à jour le: 22 février 2019)
Evolution des stratégies managériales
5 (100%) 1 vote[s]

Une stratégie managériale ne parait avoir de sens qu’en déclinaison d’une stratégie de développement ou d’une stratégie commerciale elle-même issue d’une stratégie globale de l’entreprise ou de l’organisation.

– Quels sont les résultats attendus d’une stratégie d’entreprise dans le domaine bancaire ?

 

Un niveau de performance financier, des parts de marché, une optimisation des ressources, une orientation client d’autant plus essentielle que l’environnement est ultra concurrentiel non seulement entre les établissements bancaires mais aussi face aux nouveaux acteurs ( banque en ligne ou organismes financiers assurances…)  à l’importance du multicanal et donc du positionnement des agences et surtout aux évolutions des comportements de la clientèle.

– Quels sont les résultats managériaux attendus de la stratégie ?

 

Des professionnels compétents motivés et performants travaillant dans un climat social serein avec  un sentiment d’appartenance qui assure la fidélité du personnel, une identité professionnelle liée au métier qui garantit la qualité de service et la transmission des savoirs…

Pourquoi une organisation changerait elle de stratégies/ pratiques managériales ?

 

Etat des lieux sur des stratégies managériales qui ont «traversé » les organisations. Elles sont liées à 2 effets : « l’évolution contrainte » et l’effet « mode ».
Il faut être conscient qu’il existe une inertie organisationnelle dans un milieu plutôt « traditionnel » de la banque, notamment  dans ses pratiques managériales, et que l’on peut constater la coexistence dans les entreprises de plusieurs systèmes liés à leur niveau de maturité organisationnelle.

Ne pas amorcer ces virages et prendre en compte ces évolutions c’est prendre à court/moyen terme des risques : ceux de la démotivation, du désengagement des collaborateurs, de la perte de qualité de la relation client et compte tenu du contexte économique et concurrentiel de la baisse d’attractivité et des résultats. Or nous vivons de la confiance de nos clients et de l’aptitude de nos collaborateurs à cultiver cette confiance par la qualité de la relation client. Nous avons donc tout intérêt, pour la pérénité de nos établissements, à nous interroger sur notre stratégie managériale et ses impacts.

Ce qui fera la différence demain  entre les banques confrontées aux mêmes difficultés et contraintes : celles qui sauront gérer leurs salariés et leurs clients avec attention.

Et je finirais par la maxime d’un économiste indien interrogé sur les meilleures conditions  du développement de l’activité commerciale…il dit que la solution est toute simple …

Un SALARIE HEUREUX fait des CLIENTS HEUREUX

Si votre collaborateur se sent bien dans son entreprise ou son organisation, ce « bien être » au travail influera sur sa qualité d’exercice et sa capacité à écouter/servir et à satisfaire le client. Comme baromètre de cette qualité de vie au travail, posez la question anonymement « recommanderiez-vous/ proposeriez vous à votre frère/ soeur, fils/fille , ami (e) de venir travailler dans votre entreprise ? »

La réponse vous en dira beaucoup sur votre organisation et l’intérêt de faire évoluer votre stratégie managériale.

(NGL)

Eric MASCARO / JEM CONSULTING

Consultant IPRP hygiène & sécurité

Formateur en Prévention des Risques Professionnels

http://www.jemconsulting.fr/