Comment choisir sa longe antichute ?

Comment choisir sa longe antichute
(Mis à jour le: 14 mars 2019)

Les longes de sécurité

Une longe de sécurité est un organe de liaison entre l’utilisateur et la structure sur laquelle il travaille ou évolue. Elle doit permettre à l’utilisateur de travailler en toute sécurité, tout en occasionnant le minimum de gêne. Un EPI (équipement de protection individuelle) gênant ou contraignant est un EPI non porté.

La longe de sécurité peut avoir plusieurs fonctions suivant son contexte d’utilisation. Il existe, suivant les normes, des longes de maintien au travail et des longes antichute. C’est la principale donnée qui doit vous servir au choix d’une longe adaptée.

La longe de maintien

Elle ne comporte pas d’absorbeur d’énergie et est régie par les normes EN 354 et/ou EN 358. Elle permet d’éviter à l’utilisateur d’évoluer dans une zone où il y a un risque de chute et/ou de se positionner à son poste de travail. Pour un positionnement sur le poste de travail, le système soit comporter un système d’arrêt des chutes comme un coulisseau antichute par exemple. On ne parle pas dans ces cas-là d’antichute, car la chute est arrêtée instantanément et la force de choc développée est minime. La force de choc est la quantité d’énergie développée pendant la chute, diffusée au moment de l’impact et transmise au corps humain. Cette force de choc doit être compensée par un absorbeur d’énergie, sous peine de désordre grave au niveau du corps de l’utilisateur.

Ce type de longe est également utilisé, par exemple, pour des utilisateurs de nacelle. Dans ce cas-là, le risque identifié est ce que l’on appelle l’effet de bras, ce qui peut provoquer une « éjection  » de l’utilisateur, hors du panier sécurisé de la nacelle, lors des manœuvres effectuées avec la nacelle. Le bras de la nacelle peut donner des à-coups faisant rebondir l’utilisateur dans le panier, voire hors du panier.

longe de maintien

La longe antichute

Elle est régie par la norme EN 355. Elle est utilisée si les conditions de sécurité pour l’utilisation d’une longe de maintien ne sont pas respectées. L’utilisateur peut alors réellement chuter et la présence de l’absorbeur permettra de contrer la force choc et d’éviter à l’utilisateur de subir des dommages dus à la chute.

La force de choc tolérée par le corps humain  est de 600 daN (deca newton), soit environ 600 kg, elle peut provoquer  des lésions mineures (contusions, hématomes…). Entre 600 et 1200 daN, le corps subit des lésions majeures (entorses, luxations, fractures, déchirures musculaires…). Au-delà cela peut entrainer des séquelles mortelles à l’utilisateur.longue de maintien

Cette force de choc est directement liée à la vitesse de l’utilisateur lors de l’arrêt de la chute. La valeur de la force augmente de manière exponentielle avec l’augmentation de la vitesse. Il est donc très important de bien maitriser le facteur de chute et de bien sélectionner les EPI avec une taille adaptée.

Dans ces deux grandes familles de longes, il existe ensuite des longes doubles, des longes élastiques, des longes d’élagage, des longes dynamiques, longes de retenue, des longes réglables, longes sangles ou drisses, avec connecteurs (mousquetons) imperdables ou non, cossées ou non. Tous ces types de longes sont régis par les mêmes normes, mais sont plus ou moins adaptées à votre activité.

Ne pas oublier : Antichute de charge série big 300 kg jusqu’à 5000 kg série big

Il peut encore exister des longes spécifiques cumulant plusieurs normes. On peut citer, par exemple, une longe antichute sangle point d’ancrage provisoire, cumulant les normes EN 355 et EN795B, dédiée aux activités de lignes et Telecom.

longue de sécurité

Le choix des connecteurs est, lui aussi important, même s’il ne modifie en rien la correspondance des longes aux normes en vigueur. Il peut, par contre, être plus ou moins contraignant suivant le système d’ouverture ou le diamètre d’ouverture.

En conclusion, pour le choix de vos EPI de travail en hauteur, analysez bien votre problématique, et n’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels qui savent suivre l’évolution des normes et des produits.

A lire aussi: