BTP : 7ème édition de « 100 minutes pour la vie »

(Mis à jour le: 16 novembre 2015)
Evaluer cet article

La 7ème édition de la campagne de sensibilisation « 100 minutes pour la vie » se déroulera du 9 novembre au 18 décembre 2015. Comme tous les ans, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) a pour objectif de sauver la vie des jeunes apprentis à travers cet évènement.

Un évènement destiné aux jeunes apprentis

« 100 minutes pour la vie » est effectivement réalisé pour les quelques 25 000 apprentis de la première année des Centres en formation d’apprentis (CFA) de France. Cette campagne leur permettra de :

  • être plus attentifs à la prévention des risques
  • connaître et analyser les différents risques auxquels ils seront exposés sur leur lieu de travail : chutes en hauteur, risques électriques, troubles muscosquelettiques, …

 

Des professionnels comme organisateurs

« 100 minutes pour la vie » a été initié par l’OPPBTP. Il ne travaille toutefois pas seul puisqu’est soutenu par de nombreux partenaires. Parmi eux, on peut citer :

  • le CCCA-BTP ou Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics
  • le PRO-BTP
  • le groupe de protection sociale du BTP
  • les Services interentreprises de santé au travail des professionnels (SIST BTP)
  • la Fondation BTP Plus

 

Faire participer les jeunes

Chaque édition de « 100 minutes pour la vie » s’accompagne de nouveautés. Pour l’édition 2015, les organisateurs invitent les apprentis à répondre à des questions en ligne. Tous ceux qui ont un Smartphone pourront y participer via le QR Code précisé sur l’affiche de l’évènement. On les encourage également à suivre la campagne sur ses comptes Twitter et Facebook ou sur son site Internet www.100minutespourlavie.fr.

 

Un nouveau concept au rendez-vous

Pour attirer l’attention des jeunes, l’OPPBTP mise sur le côté ludique de l’évènement et leur propose un nouveau concept baptisé : le futur différé.

De quoi s’agit-il ?

Le futur différé se traduit par une mise en scène avec un scénario original. Il explique qu’un laboratoire de physique nucléaire virtuel a découvert un système de visualisation d’évènements dans le temps. Il a alors demandé un partenariat avec l’OPPBTP pour « 100 minutes pour la vie ». Durant la campagne, les organisateurs de l’évènement vont contacter le laboratoire par le biais d’une visio-conférence. Il va leur montrer un accident imminent et proposer trois options aux apprentis pour l’éviter. Ces derniers devront alors choisir la meilleure des options en une durée déterminée afin de sauver des vies.

 

Des films

Outre le futur différé, l’OPPBTP a également réalisé divers films mettant en scène des situations réelles auxquelles les employés du BTP sont souvent confrontés sur les chantiers. Un quizz sera ensuite proposé aux apprentis pour qu’ils puissent choisir la meilleure solution parmi celles proposées. Les organisateurs tiennent à souligner que les solutions proposées sont toutes bonnes, mais l’une d’entre elles est plus efficace que les autres. Les apprentis devront alors établir, par ordre d’efficacité, une liste des solutions. Ils ne seront pas seuls pour trouver les réponses puisqu’un conseiller de l’OPPBTP les accompagnera pour en discuter et débattre avec eux. Cela leur permettra de connaître la portée de chaque solution et d’ainsi s’impliquer en mode réel dans la vie des entreprises du BTP.