Bien évaluer le risque routier

risque routier
(Mis à jour le: 3 juin 2015)
Evaluer cet article

De plus en plus de salariés sont amenés à conduire dans le cadre de leur activité professionnelle. Pourtant, si les entreprises reconnaissent aujourd’hui le risque routier, elles sont peu nombreuses à mettre des actions concrètes en place.

Un risque bien réel mais peu étudié

Les accidents de la route correspondent à 25% des accidents du travail mortels. Plus de 100 salariés sont tués sur les routes chaque année dans le cadre d’un déplacement professionnel. Statistique encourageante, 68% des entreprises qui disposent d’un Document Unique (DU) récapitulant les risques encourus par les salariés de l’entreprise identifient le risque routier comme un risque premier. Sur ces 68%, seuls 38% ont inscrit dans leur DU des solutions précises pour diminuer le risque. A noter que moins de la moitié des entreprises possèdent à ce jour un DU.
Si ces chiffres restent encourageants et dénotent de la bonne volonté de certaines entreprises, les entreprises restent cependant peu conscientes de l’existence réelle du risque routier.

Des mesures concrètes faciles à appliquer

Cette absence de conscience s’explique sans doute par le fait que la route se situe en dehors du champ physique de l’entreprise. Celle-ci pense donc ne pas pouvoir agir sur ce qui se passe sur la route, et pourtant il existe des mesures simples à mettre en œuvre pour faire baisser le risque routier. La prévention des risques routiers n’est ni couteuse ni chronophage. Celle-ci passe par le simple diagnostic des habitudes routières de l’entreprise : qui conduit ? Combien de temps ? Y’a-t-il eu des accidents par le passé ? Comment évolue la flotte de l’entreprise ? Quel est le kilométrage annuel ? Comment évoluent les primes d’assurances ? Y’a-t-il des amendes à payer ? Les réponses à ces quelques questions peuvent déjà faire émerger des dysfonctionnements dans l’organisation de l’entreprise et faire poindre les différents risques. Ainsi il sera plus simple d’identifier bons et mauvais conducteurs, trajets à risques et autres variables à prendre en compte pour faire diminuer le risque routier.