Bien choisir sa protection individuelle des voies respiratoires

allergies respiratoires
(Last Updated On: 28 août 2014)

Le port de protection individuelle des voies respiratoires permet de protéger les employés travaillant dans des milieux professionnels sujets aux particules toxiques, vapeurs, gaz ou encore poussières. Parmi les différents types de protection, comment choisir la plus adaptée ?  


Différents modèles

 

L’inhalation constante ou régulière de fumées, de vapeurs et particules toxiques de gaz ou de poussières peut s’avérer mortelle ou très dommageable pour la santé. Fort heureusement, il existe différentes manières de s’en protéger. Les protections individuelles des voies respiratoires se divisent en deux grandes catégories : les appareils respiratoires filtrants et les appareils respiratoires isolants.
La première catégorie comprend les masques jetables ou réutilisables qui filtrent l’air inspiré. Les masques jetables couvrent le nez et la bouche et filtrent la quasi-totalité des émissions nocives. Les masques réutilisables sont plus larges que les masques jetables et conviennent aux fortes expositions.
Les appareils respiratoires isolants (ARI) sont destinés aux milieux confinés, là où l’oxygène vient souvent à manquer. L’employé est relié à l’ARI à l’aide d’un tuyau qui lui procure de l’air propre.

 

Considérations à prendre en compte

 

Pour choisir la protection la mieux adaptée, il convient en premier lieu de mesurer les risques encourus et les réels besoins en matière de sécurité. Une considération doit être apportée au type d’environnement, à la durée d’exposition ainsi qu’au type de pollution. En fonction de ces critères, le choix se fait également en fonction du budget alloué. Il faut s’avoir qu’un ARI se chiffre dans les mille euros tandis qu’un masque jetable ne coute que quelques centimes. Bien sûr la sécurité ne doit pas être négligée en fonction du prix. Le confort non plus ne doit pas être sacrifié. Il convient également de choisir une solution qui restera confortable pour l’employé. Cette notion reste primordiale car l’inconfort pourrait résulter en le non-port de la protection.
Si aujourd’hui les différents types de protections respiratoires se développent, notons tout de même que la prise de conscience face à ces dangers n’est pas encore tout à fait acquise.

No votes yet.
Please wait...